j

Lorem ipsum dolor amet, consect adipiscing elit, diam nonummy.

Follow Us

Beauté solaire : les tubes de l’été 2020

Si l’objectif est de revenir avec une peau bronzée et un teint reposé, le rituel immuable chaque été est aussi de se protéger, s’hydrater et bien sûr de se sublimer. Petit florilège des tubes de l’été 2020

Les indispensables

1/Conseils de pro

Pour une protection solaire optimale, on choisit le bon indice, entre 15 et 50+, en fonction de sa peau et de l’ensoleillement. Pour afficher un bronzage uniforme et surtout préserver la jeunesse de sa peau, toujours choisir un élixir protecteur qui filtre les UVA et UVB, la différence ?

Les UVA : sont responsables du photo-vieillissement cutané. Dix fois plus nombreux que les UVB, ils pénètrent dans le derme, où ils sont arrêtés par la mélanine (pigment qui donne sa couleur à la peau). Mais 20 à 30 % d’entre eux vont jusqu’au derme profond, où ils peuvent provoquer des dégâts sur les cellules et causer, dans les cas les plus graves, des tumeurs cutanées.

Les UVB : sont responsables des coups de soleil, car la majorité d’entre eux sont absorbés par la couche cornée. S’ils sont impliqués dans le vieillissement cutané, ils ont aussi des effets positifs, puisqu’ils déclenchent la fabrication de la vitamine D par la peau.

Pour bronzer en toute sécurité, laissez à votre peau le temps de développer sa pigmentation. Exposez-vous progressivement, en évitant les heures d’ensoleillement maximum entre 12 et 16h.

Favorisez l’ombre, couvrez votre tête et celles de vos enfants et protégez votre visage et votre corps : chapeau, lunettes de soleil et T-Shirt sec.

Assurez-vous d’une protection externe, notamment avec un soin photoprotecteur pourvu d’un indice de protection élevée, 30 ou 50 selon votre phototype. Gardez toujours à l’esprit que les protections solaires n’ont pas pour but de prolonger le temps de bronzage, mais de limiter les risques d’une exposition raisonnable. L’efficacité des crèmes solaires s’estompe, alors toutes les 2 heures, et après chaque baignade, pensez à refaire une application de crème solaire sur l’ensemble du corps.

2/ On prépare sa peau au soleil

L’efficacité des compléments alimentaires a surtout été prouvée dans le domaine solaire. En effet, des patients qui ont une peau claire ou très claire sujette aux coups de soleil ou aux allergies solaires, comme la lucite estivale, sont largement aidés par la prise de ces compléments. Sous formes de gélules, Ainsi on prolonge le bronzage et l’on protège efficacement la peau des effets néfastes des radicaux libres. A entamer deux semaines avant l’exposition. La cure est ensuite à continuer pendant toute la durée d’ensoleillement.

3/ On se protège

Avant de s’exposer au soleil sur les plages, il est essentiel de bien choisir sa crème solaire. Pour une protection solaire optimale, on choisit le bon indice, entre 15 et 50+, en fonction de sa peau et de l’ensoleillement. Pour afficher un bronzage uniforme et surtout préserver la jeunesse de sa peau, toujours choisir une crème qui filtre les UVA et UVB. Pour mettre à l’abri sa peau et préserver son capital solaire, il est nécessaire de se protéger aussi bien des rayons UVB, responsables des coups de soleil, que des rayons UVA qui, en pénétrant les couches plus profondes de la peau, génèrent des radicaux libres et provoquent son vieillissement prématuré. Quant aux textures, on opte pour des formules résistantes à l’eau et à large spectre. Là encore le choix est large. Huile sèche, brume, gel, crème, lait, en spray ou en tube, à vous de choisir pour votre plaisir…

4/On hydrate 

Après une journée de soleil, il est essentiel d’apporter à la peau hydratation dont elle a besoin. L’après-soleil est le héros méconnu de notre peau – on oublie souvent d’en utiliser, pourtant il constitue une étape vitale dans le processus d’apaisement, voire de cicatrisation de la peau.

« Même avec de l’écran solaire, la peau reste mise à l’épreuve lorsqu’elle est exposée au soleil, fait remarquer le Dr Sturm. Les soins après-soleil contiennent des actifs antioxydants, hydratants et cicatrisants tels que l’acide hyaluronique, le panthénol et l’aloe vera pour encourager la réparation et la régénération cellulaires. » Pour le visage, on privilégie des crèmes moins riches et pourquoi pas des textures gels. Pour le corps, des formules apaisantes qui calment et renforcent le taux d’hydratation de l’épiderme tout en ayant une action renforçant la longue tenue du bronzage.

Dans la même catégorie